Pour la TITE histoire – Le pêcheur et le poisson doré par Stéphane Titeca

Le confinement s’éternise… Mais la Tite Compagnie a trouvé un moyen de garder le lien avec vous : pendant cette période exceptionnelle, afin de faire une parenthèse dans votre journée, les comédiens et formateurs de la Tite Compagnie (Aude, Lucine, Koro, Rémi et Stéphane) vous proposent des petites histoires à écouter avec vos enfants.
Retrouvez une nouvelle histoire chaque jour à partir de 18h !

Aujourd’hui, pour le 1er avril, Stéphane Titeca vous raconte une histoire qui parle de… poisson, évidemment ! 

Le pêcheur et le poisson doré est un conte populaire russe, d’après l’oeuvre de Pouchkine.

C’est l’histoire d’un vieux pêcheur, de sa femme et d’un poisson d’or. Un jour, le vieil homme pécha un poisson doré qui s’adresse à lui d’une voix humaine et le prie de le rejeter à la mer, lui promettant en échange d’exaucer tous ses souhaits. L’homme, satisfait de sa vie, le libéra sans rien exiger. Mais, sa femme avide n’est pas de son avis et souhaite profiter de la générosité du poisson…

La TITE histoire du 1er avril en France :

Pourquoi le 1er avril ?
Tout serait parti de Charles IX, roi de France qui, en 1564, aurait instauré le 1er janvier comme premier jour officiel de l’année, alors que l’année commençait jusque-là le 1er avril.
Beaucoup de gens eurent du mal à s’habituer au nouveau calendrier et auraient résisté à cette « réforme » en continuant d’offrir des cadeaux et des étrennes le 1er Avril, comme si cette date était encore le premier jour officiel de l’année. Pour se moquer des « résistants », certains ont eu l’idée de leur offrir des cadeaux un peu spéciaux, des faux cadeaux le 1er Avril, juste pour rire.
On raconte que c’est à partir de ce jour que, chaque année, tout le monde prit l’habitude de se faire des blagues et des farces le 1er Avril.

Et pourquoi un poisson d’avril ?
Il y a plusieurs explications. La première explication raconte qu’au début du mois d’avril, en France, la pêche est interdite, car c’est la période de reproduction des poissons. Certains auraient eu l’idée de faire des garces aux pêcheurs en leur offrant de faux poissons, en criant « poisson d’avril ! ».
Une autre histoire, plus récente, explique que le poisson serait, en avril, le symbole du carême qui s’achève, période où l’on mange plus de poisson que d’habitude.
Mais le symbole du poisson perdure car pour Pâques, les chocolats sont généralement en formes d’œufs, de lapins et… de poissons ! D’ailleurs, jusqu’à il y a peu, en France, des cartes de 1er Avril illustrées par des poissons étaient envoyées pour se souhaiter amour, amitié et bonheur !
Aujourd’hui, on accroche le plus discrètement possible de petits poissons en papier dans le dos des personnes, qui se promènent parfois toute la journée avec ce « poisson d’avril » qui fait bien rire les autres !

Rendez-vous demain, dès 18h, pour la prochaine histoire ! Et n’hésitez pas à vous abonner pour être sûr de ne rien rater.

Article précédent
Pour la TITE histoire – Comment le lion est devenu roi par Lucine Thomas
Article suivant
Pour la TITE histoire – La coccinelle de Saïdou par Korotoumou Sidibé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu