Journal de création S01 E05 : Quand on lit chez Eugène

Stéphane


– Tiens, il est dix huit  heures. Nous avons mangé une salade de tomates, des brochettes de poulet, et des fraises ananas avec de la chantilly à la noix de coco chez Marc. Les comédiens ont bu du Chinon. Nous avons bien mangé, ce midi. C’est parce que nous étions chez Marc et que nous préparons la lecture des Dents du peigne et que nous sommes la Tite compagnie.


Valerie Lesage, continuant sa lecture, fait claquer sa langue.


Stéphane 

– Les fraises ananas était très bonnes, elles ont un aspect bizarre les fraises ananas. Elles sont blanches. Non pas que j’ai des problèmes avec les fraises de couleurs, mais les fraises blanches, c’est différent, c’est même bien meilleur que les fraises rouges, mais je ne veux pas dire que les fraises rouges sont mauvaises…


Valerie Lesage, continuant sa lecture, fait claquer sa langue.

Stéphane 

– Pourtant, jusque-là, j’ai toujours adoré les fraises rouges…

Valerie Lesage, continuant sa lecture, fait claquer sa langue.


Stéphane

Marc a bien réussi la chantilly à la noix de coco ? J’aime quand la chantilly est bien réussie !

Valerie Lesage, continuant sa lecture, fait claquer sa langue.


Stéphane

– Le gâteau chocolat-framboise était délicieux. Je m’en suis léché les babines. J’en ai pris deux fois. Non, trois fois ? Pourtant je suis au régime. Toi aussi tu en as pris trois fois ! Cependant la troisième fois, tu en as pris moins que les deux premières fois, tandis que moi, j’en ai pris beaucoup plus. J’ai mieux mangé que toi. Comment ça se fait ? D’habitude, c’est toi qui manges le plus. Ce n’est pas l’appétit qui te manque.


Valerie Lesage fait claquer sa langue.


Stéphane


– Cependant, j’ai fait un écart car j’étais au régime, et quand on est au régime…

Valerie Lesage 

Bon tu te tais ? On va lire ! C’est pas parce qu’on est à la Huchette qu’il faut que tu te prennes pour Ionesco… Lui, c’est génial, toi, c’est chiant. Laisse-les se concentrer. Savoure l’instant, c’est pas génial, c’est pas magique de dire tes mots dans ce lieu mythique ?

Stéphane fait claquer sa langue.

Article précédent
Les pré-inscriptions sont ouvertes !
Article suivant
C’est déjà l’automne à la Tite Compagnie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu